mars 21, 2022 7 temps de lecture

Le printemps, c’est la saison du renouveau et l’occasion faire fleurir de nouvelles idées et laisser éclore de belles initiatives … Et cette année, c’est sous le soleil de mars que Réseau vrac lance la toute première édition du «  mois du vrac » ! 🤩 Pachamamaï, en vraie pionnière de la cosmétique solide artisanale en France et membre fondateur du réseau vrac, se propose à travers ces quelques lignes d’être votre guide dans cette toute nouvelle aventure au cœur de l’univers du vrac et du zéro déchet.

 

Le but ?🧐  Vous ouvrir les portes de ce mode de consommation plus vert, vous présenter ceux et celles qui œuvrent tous les jours pour démocratiser la consommation vrac et finalement plus que tout rassembler en travaillant autour d’enjeux clés de ce mode de consommation particulier tels que son accessibilité et ses bénéfices au quotidien. Le mois de vrac se passe un peu ici, beaucoup sur les réseaux sociaux et passionnément auprès de tous les acteurs du réseau ! 

 

Alors, voilà pour vous un peu de lecture, et quelques conseils essentiels pour enfin vous lancer dans la grande aventure… TIC TAC … dans quelques minutes vous serez emballer par le vrac !

 

Jars with seeds on shelves Free Photo

 

Pourquoi on craque pour le vrac ?

Si lors d’un goûter chez votre grand-mère vous lui parler de la petite épicerie vrac qui vient d’ouvrir dans votre quartier, elle vous répondrait sûrement qu’elle ne voit là rien d’innovant. Et si l’on y songe un peu, rien d’étonnant ! Et oui, si aujourd’hui l’achat en vrac présente une nouvelle manière de consommer, il s’agit en réalité d’un retour vers le futur puisqu’il repose sur un retour à l’essentiel. En quelque sorte, c’est le grand « come-back » d’une bonne pratique que l’on a injustement mise de côté… Il est important de rappeler qu’avant la grande distribution, le vrac était la norme. 

Il est donc temps de renouer avec cette pratique d’antan. Tenter ou retenter l’expérience du vrac, vous succomberez à coup sûr !

 

  • Réduire ses emballages

Si elles sont de plus en plus nombreuses dans nos rues, c’est que les épiceries vrac répondent à l’exigence d’une consommation sans contraintes et responsables. 🌿 Et oui, depuis quelques années, nous sommes chaque jour un peu plus conscients que notre manière de vivre a un impact direct sur l’environnement dans lequel nous évoluons et donc notre qualité de vie. Après le temps de la réflexion intervient  celui de l’action ! 🎬

Il faut alors se lancer et introduire progressivement de petits changements au quotidien, en intégrant doucement de nouveaux gestes à nos routines. Cette transition doit se faire en douceur pour être durable, un pas après l’autre nous guidant inévitablement un jour à pousser la porte d’une épicerie vrac. Temple du zéro déchet, elles sont un lieu incontournable pour quiconque souhaite réduire la quantité d’emballage qu’il a chez soi. Finalement, face au fléau que représente le suremballage, l’achat vrac devient inévitable … Alors, c’est un premier grand oui ! Pour réduire les emballages au quotidien sans pour autant compromettre nos routines et notre confort, on craque pour le vrac !

 

  • Des provisions sur mesure

Avec le vrac on dit bye au gaspillage !  👋

Pas d’emballage superflu, le produit est proposé brut, en libre-service. Vous pouvez alors regarder le produit, mesurer, acheter l’ingrédient dont vous avez besoin ou le produit que vous souhaitez tester dans la quantité désirée. Ainsi le vrac offre une véritable alternative en termes de consommation responsable, puisque vous pouvez choisir les produits ou ingrédients dans la quantité nécessaire et limiter le gaspillage tout en réduisant les emballages !

Que vous soyez deux, quatre ou douze à table, avec le vrac vous êtes libres de choisir la quantité que vous souhaitez pour vous ou régaler vos invités et évitez les quantités superflu. Pas de gaspillage et de quoi alléger votre ticket de caisse et votre poubelle ! Et c’est encore un oui pour le vrac 🤝

 

  • Faire des économies

Passer au vrac est à la portée de tous, il suffit dans un premier temps de réfléchir aux produits emballés qui peuvent être remplacés par une alternative en vrac pour entamer progressivement une transition vers un mode de consommation plus responsable. Et si jamais vous hésitez encore, voilà un argument qui finira sûrement de vous convaincre : l’achat en vrac est en moyenne 10% moins cher que les équivalents pré-emballés. 😎 Et oui, cela s’explique par le fait que l’on retire le prix de l’emballage bien souvent superflu et simple outil marketing couplé au fait que l’on peut acheter la quantité exacte souhaitée !

Le vrac à toutes les raisons de vous plaire ! Écologique, pratique et économique, l’achat en vrac vous permettra également de varier votre alimentation en testant de nouvelles saveurs en petite quantité sans risquer que cela finisse à la poubelle ! Alors, à vous de tester et de succomber sans culpabiliser ! 😉

 

African american woman recycling for a better environment Free Photo

 

Le petit guide du vrac

Aujourd’hui, il est presque vrai de dire que le vrac se trouve à tous les coins de rues, le nombre de boutiques et rayons qui y sont dédiés ont explosé et certaines proposent des produits bien spécifiques : cosmétiques, alimentation, produits d’entretien ou bien encore un peu de tout …. En fonction de votre localisation, vos besoins, vos envies ou votre mobilité vous trouverez un lieu de distribution vrac adapté. Entre les épiceries, les drive zéro-déchet ou même les trucks itinérants vous trouverez forcément le distributeur vrac qui vous convient.  Pour vos aidez dans vos recherche Réseau Vrac met à disposition une carte commerces vrac qui référence l’ensemble des commerces membres du réseau par catégorie. 🔍

 

Maintenant, que vous avez trouvé votre lieu dédié à l’achat vrac, voici quelques Tips pour vous accompagner dans cette nouvelle aventure, sur le chemin de vrac !

 

  • S’équiper : Faire ses courses en vrac, rien de compliqué ! Cependant, il faut adopter de nouvelles habitudes et se munir de quelques essentiels qui vous suivront au quotidien.

 

  • Des bocaux en verre (hermétiques de préférence) :Ils sont le premier indispensable d’un mode de consommation vrac et zéro déchet. En plus d’être esthétique et populaire sur Pinterest, ces bocaux seront idéaux pour conserver et stocker vos pâtes, lentilles, ou bien encore les céréales, le sucre ou la farine !

 

  • Des sacs à vrac et filets : On évite l’accumulation de sachets kraft ou encore pire de sacs plastiques ! 😥 On opte pour des sacs en coton fin, très solides ils résisteront à des charges lourdes, ou des sacs en lin avec un maillage plus serré, idéales pour la farine ou les produits très fins. Les filets quant à eux seront plus adaptés aux fruits et aux légumes puisqu’ils peuvent directement être placés au frigo. Attention cependant, le tissu est un matériau poreux et non hermétique à l’air, il n’est donc pas conseillé de stocker les produits susceptibles de s’oxyder dans ces derniers. Les sacs en tissus et filets servent davantage au transport qu’au stockage !

 

Pour compléter votre panoplie vous pouvez également penser à vous munir de boîtes de conservation en verre qui vous permettront également d’organiser votre frigo ou conserver les restes de repas. Pour les liquides, c’est tout aussi simple, vous pouvez réutiliser les bouteilles en verre de jus de fruits qui pourront également être détournées pour conserver du riz par exemple. Le vrac n’a rien de compliqué, il suffit de quelques accessoire et d’un peu d’imagination pour conserver et stocker vos provisions !

 

  • Étiqueter

Un autre petit réflexe à adopter et pas des moindres : c’est l’étiquetage. Sur les bocaux, penser à indiquer le poids du contenant vide, toujours pratique si vous l’emportez lors de vos courses et d’autant plus au moment de faire « la tare ». Vous économiserez quelques sous, mais aussi le temps de votre épicier au moment du passage en caisse qui pourra facilement retirer le poids de votre bocal au moment de la pesée ! ⚖️ Sur les étiquettes, pensez également à noter les dates de consommation optimale ou bien encore le temps de cuisson des pâtes ou du riz et peut-être quelques conseils de préparation pour toute la famille ! Il est important de penser qu’en l’absence d’emballage, c’est à vous de faire mentionner les informations dont vous avez besoin, mais pas de panique, vos commerçants vrac peuvent dans certains cas vous donner une petite étiquette ou autre document sur lequel figure les informations essentielles. Il vous suffira alors de la coller sur votre bocal ou dans le couvercle.

 

Comment ?🤨

Vous pouvez opter pour des étiquettes adhésives en détournant les étiquettes de cahier qu’il vous reste dans les fournitures scolaires ou bien de vous munir d’étiquettes ardoise qui pourront être réutiliser à l’infini. Enfin, vous pouvez également utiliser des stylos et inscrire vos indications directement sur le verre. Attention cependant, l’écriture ne résiste pas à l’eau mais, il s’agit surement de la solution la plus simple.

 

  • S’organiser

Pas de panique, vous n’aurez pas à faire votre lit au carré ! Il s’agit simplement de gestes simples afin de faciliter votre passage au vrac et l’adoption de nouvelles habitudes, nouveaux réflexes dans votre vie quotidienne.

 

Dans un premier temps, pensez à déposer vos bocaux, sacs, bouteilles et tout autre contenant à proximité de votre sac cabas. Pourquoi ? Et bien tout simplement pour ne pas les oublier lors de vos prochaines courses ! Mais même si c’était le cas,pas de crainte ! De nombreuses boutiques proposent des bocaux qui auront été mis en libre service.Nous vous recommandons également de toujours garder quelques sacs à vrac dans votre voiture ou votre sac à mains/dos. Ils vous seront très utiles pour les courses imprévues et celles de dernière minutes. Une autre petite astuce utile : la lingette. SI vous n’êtes pas familier au vrac vous ne voyez peut-être pas l’utilité. Mais en réalité vous trouverez cette petite lingette bien utile au moment de vous servir de l’huile ou du vinaigre en vrac. Et oui, un petit accident est vite arrivé et votre bocal peut être enduit de ces liquides, il est donc recommandé de glisser une petite lingette dans votre cabas pour pouvoir essuyer les petits débordements.

 

Voilà, vous êtes prêt à vous lancer dans l’aventure du vrac et faire vos premières courses zéro déchet ! Avec ces quelques petites astuces, vous savez l’essentiel, maintenant à vous de vous approprier le vrac en allant à la rencontre de vos commerçants et en vous lançant pleinement dans l’expérience . 🤠

 

 

En attendant que vous fassiez le premier pas dans vers l’achat vrac, le mois du vrac se poursuit ! Jusqu’au 31 mars retrouvez des contenus informatifs et originaux avec des quizz ludiques, des zooms et des concours sur les réseaux sociaux et participez aux évènements et conférences organisés par le Réseau Vrac

 

Chez Pachamamaï nous soutenons depuis toujours le développement de la filière Vrac et nous engageons en tant que membre fondateur pour faire vivre et développé ce mode de consommation sur l’ensemble du territoire en proposant une offre de produits cosmétiques adaptés à la distribution vrac. Comme vous, on craque pour le vrac ! 🤩